Le grand dégagement

C’est la frénésie ces derniers jours sur l’aérodrome : par vent du nord, par vent du sud, entre deux giboulées, une petite équipe  motivée a déployé une belle énergie sur les divers chantiers : les arbres trop insolents ont été abattus, des stères de bûches déplacés, une copieuse réserve de bois de chauffage reconstituée, les thuyas envahisseurs résolument maîtrisés, les basses branches cachottières élaguées. Bref, ça respire ! Mais que ceux qui n’ont pas pu venir se rassurent : il reste toujours à faire !

   

2 thoughts on “Le grand dégagement”

Laisser un commentaire